Terrain a batir

Que savoir sur les terrains à bâtir ?

L’acquisition d’un terrain à bâtir demande de nombreuses études en amont. Le terrain doit respecter certaines règles qu’un individu lambada ne connait pas forcément. Voici donc un petit condensé des principales règles à prendre en compte.

Choisir idéalement son terrain a batir

Le choix d’un terrain n’est pas chose aisé, il est donc nécessaire de prendre en compte trois vecteurs importants : l’emplacement du terrain, la configuration du terrain et la qualité du sol. Une mauvaise appréciation de l’emplacement pourra entrainer par exemples des problèmes de voisinages ou de nuisances sonores. En ce qui concerne, les 2 derniers vecteurs cela pourraient entrainer des complications lors de la construction voire la nullité du projet et auraient un impact sur l’aspect financier du projet.

Terrain à bâtir : critères de constructibilité

Lorsque vous souhaitez acquérir un terrain dans le but d’y implanter une construction dessus, celui-ci doit avant tout respecter les règles établies par le code de l’urbanisme et être jugé constructible. Pour être jugé comme tel, le terrain doit répondre à 3 critères fondamentaux : disposer d’une voie d’accès, d’un réseau d’eau potable, et d’un réseau électrique. Chacun de ces critères doivent  eux aussi répondre à des conditions spécifiques.

Des certificats nécessaires pour votre terrain à bâtir

Soyez assurer de la constructibilité de votre terrain à bâtir en demandant le certificat d’urbanisme auprès du service en charge des équipements et de l’urbanisme de votre commune.

Lorsque votre projet de construction est établi vous devez à nouveau le soumettre à l’organisme compétent afin d’obtenir un second certificat d’urbanisme. Ce certificat pré opérationnel valide la constructibilité ou non de votre terrain en fonction de votre projet.

Les travaux de construction de votre terrain ne peuvent pas commencer sans l’obtention d’un permis de construire, qu’il faudra demander à la mairie.