Immobilier

Un promoteur belge s’inspire de la série Desperate Housewife

Loin des immeubles modernes des promoteurs de Marseille, un quartier de de Gerpinnes, en Belgique, va ressembler à Wisteria Lane, décor de la série « Desperate Housewives ». Le directeur du projet, Didier Eggermont, réussit là une belle opération de marketing et pense que cela apportera des contacts entre voisins et une convivialité importante. Allant de 130 000 à 350 000 euros, les maisons en vente ne seront pas habitables avant fin 2014 d’après le constructeur. Souhaitons que les relations de voisinage soient plus paisibles que dans le feuilleton américain !