Immobilier

Chiffres de l’immobilier dans le Languedoc

Le Languedoc-Roussillon a subi la plus grosse baisse des ventes de logement (45%) en France, selon la Fédération des Promoteurs Immobiliers.

Contrairement à d’autres communes comme Nantes, Strasbourg, Lille ou Lyon, l’agglomération de Montpellier qui représente 75% du marché régional a enregistré la plus forte baisse entre le 3e trimestre 2011 et le 3e trimestre 2012 avec une chute de 54%.

Les promoteurs immobiliers du Languedoc ont enregistré 3.500 réservations de logements neufs dans toute la région cette année, soit deux fois moins que l’année précédentes (le double) ; et cela représente 7.000 emplois de perdus dans le bâtiment.

Pendant ce temps-là, à Marseille, de nouvelles résidences sont inaugurées. C’est le cas, par exemple, d’un programme immobilier comprenant une centaine logements qui a été inauguré par ICF Habitat. ICF Habitat a dû déboursé près de 7 millions d’euros pour acquérir ce programme immobilier à Marseille.

L’immobilier évolue beaucoup au sein du Sud de la France tout particulièrement en ce moment ,les changements de législation ne risque pas d’aider une certaine stabilité.